Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Travail, form. pro. > 2009 > Activité partielle de longue durée : prévenir les licenciements et préparer (...)

Activité partielle de longue durée : prévenir les licenciements et préparer l’avenir


BRUNET Sylvie , DORGE Philippe , GENESLAY Jean Pierre , BIEHLER Marc , FRANCE. Secrétariat d’Etat à l’emploi ; FRANCE. Inspection générale des affaires sociales

Dans le contexte de crise économique, l’activité partielle de longue durée (APLD) est un dispositif mis en place en mai 2009, qui a pour objectif "de prévenir les licenciements, pour permettre aux entreprises de passer la période de chute de la demande en conservant leurs salariés". Différentes mesures ont été prises par le Gouvernement et les partenaires sociaux pour améliorer ce dispositif. La mission confiée par le Secrétaire d’Etat à l’emploi consistait à proposer, entre la fin juillet et la mi-octobre 2009, les aides et démarches permettant une meilleure compréhension et une appropriation des dispositifs existants par les entreprises, les branches professionnelles, les services de l’Etat et les organismes concernés (OPCA, OPACIF,…). Le rapport propose à cet égard des points de clarification, d’amélioration et/ou de modification dans les processus.

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.