Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Santé > 2010 > Evaluation de la mise en oeuvre de la recentralisation de la lutte contre (...)

Evaluation de la mise en oeuvre de la recentralisation de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles (IST)


JOURDAIN MENNINGER Danièle , LECOQ Gilles , FRANCE. Inspection générale des affaires sociales

Par lettre en date du 3 mars 2010, la ministre de la santé a demandé à l’inspection générale des affaires sociales de mener une mission d’évaluation de la mise en oeuvre de la recentralisation de la politique de lutte contre les infections sexuellement transmissibles prévue dans la loi relative aux libertés et aux responsabilités locales du 13 août 2004. La mission propose un état des lieux du dispositif actuel de lutte contre le VIH et les IST, organisé principalement autour des centres de dépistage anonymes et gratuits (CDAG) et des centres de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST). Elle propose différents scénarios de fusion dans la perspective d’une réorganisation de ce dispositif.

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.