Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Cohésion Sociale > 2011 > Modalités de mise en oeuvre de l’aide sociale à l’hébergement

Modalités de mise en oeuvre de l’aide sociale à l’hébergement


LAROQUE Michel , ZEGGAR Hayet , AMGHAR Yann-Gaël , GEFFROY Loic , FRANCE. Inspection générale des affaires sociales

Par lettre du 3 mars 2011, la Ministre des solidarités et de la cohésion sociale, dans le cadre des réflexions sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes, a demandé à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) l’examen des modalités de mise en oeuvre de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) prévue par l’article L. 231-4 du code de l’action sociale et des familles (CASF), en raison de l’importance de cette aide pour le financement de la partie hébergement de l’accueil en établissement. L’objectif de cette mission est de faire un état des lieux des pratiques départementales concernant la gestion de cette allocation et de mieux cerner l’ampleur et les motifs du non recours à cette allocation pour les usagers dont les ressources ne suffisent pas à acquitter les charges liées à l’hébergement en établissement.

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.