Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Protection Sociale > 2011 > Evaluation du dispositif de reclassement des fonctionnaires déclarés inaptes (...)

Evaluation du dispositif de reclassement des fonctionnaires déclarés inaptes à l’exercice de leurs fonctions pour raisons de santé


KRYNEN Bernard, YENI Isabelle, FOURNALES Renaud FRANCE. Inspection générale des affaires sociales ; Inspection générale de l’administration

Par lettre en date du 22 avril 2011, le ministre du budget et des comptes publics, le ministre de l’intérieur, celui du travail, de l’emploi et de la santé, ainsi que le secrétaire d’Etat chargé de la fonction publique ont demandé au chef de l’inspection générale de affaires sociales (IGAS) et au chef du service de l’inspection générale de l’administration(IGA), de prêter leurs concours à certains travaux engagés à la suite de l’accord du 20 novembre 2009 sur la santé et la sécurité au travail dans la fonction publique, ou qui doivent être engagés en vue de remettre un rapport au parlement, postérieurement à la loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites. Ces travaux ont pour objet commun la question du reclassement des agents reconnus inaptes à l’exercice de leurs fonctions pour des raisons de santé, c’est-à-dire, dans son acception juridique, l’examen de la situation des fonctionnaires et agents publics contraints de changer d’emploi dans des conditions affectant leur statut, pour un motif d’ordre médical.

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.