Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Santé > 2013 > Encadrement des pratiques commerciales pouvant influencer la prescription (...)

Encadrement des pratiques commerciales pouvant influencer la prescription des antibiotiques vétérinaires


Muriel DAHAN, Inspection générale des affaires sociales -
Pierre HANOTAUX, Inspection générale des finances -
François DURANT, Françoise LIEBERT, Conseil général de l’agriculture, de l’alimentation et des espaces ruraux

Les antibiotiques vétérinaires sont largement prescrits aux animaux autant à titre curatif que préventif : 913 tonnes ont été commercialisées en France en 2011. Leur usage sécurise les productions animales et les résultats économiques des filières, mais il augmente considérablement les risques d’antibiorésistances qui pourraient remettre en question l’efficacité de la médecine moderne, humaine et animale. Ce rapport formule des recommandations pour permettre de réviser les pratiques commerciales sous les angles sanitaire, économique et éthique. Il n’est pas favorable au découplage entre prescription et délivrance des antibiotiques par les vétérinaires mais il prône leur responsabilisation et leur implication dans le plan Ecoantibio 2017.

RM2013-078PDEF.pdf (PDF - 4.4 Mo)
 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.