Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Protection Sociale > 2012 > Evaluation de la convention d’objectifs et de gestion (COG) 2009-2012 liant (...)

Evaluation de la convention d’objectifs et de gestion (COG) 2009-2012 liant l’Etat et la CNAF et perspectives pour la prochaine COG


Abdelkrim KIOUR, Michel LAROQUE, Julien ROUSSELON - Inspection générale des affaires sociales

Dans le cadre du programme d’activité de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), une mission d’évaluation/perspectives de la convention d’objectifs et de gestion (COG) 2009-2012 entre la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) et l’Etat a été menée en 2012. L’article L. 227-1 du code de la Sécurité sociale organise, en effet, la conclusion de conventions d’objectifs et de gestion entre l’Etat et les caisses nationales de sécurité sociale, comportant des engagements réciproques, déterminant les objectifs pluriannuels de gestion, les moyens dont les branches et les organismes disposent pour les atteindre et les actions mises en œuvre à cette fin par chacun des signataires. Elles prévoient le cas échéant les indicateurs quantitatifs et qualitatifs associés à la définition des objectifs. L’IGAS a, depuis plusieurs années, inscrit dans son programme d’activité l’évaluation de ces COG dans l’année qui précède leur renouvellement afin d’en dresser le bilan et de dégager des recommandations susceptibles d’être prises en compte dans la COG suivante.

Consulter le rapport

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.