Recrutements


Comment intégrer le corps de l’IGAS ?

Quels recrutements ?
L’IGAS est un corps de fonctionnaires géré par un statut, avec ses règles de recrutement, de promotion…
Il donne accès à une carrière qui débute toujours au sein du service de l’IGAS et peut se poursuivre, en dehors du service, dans des postes opérationnels ; l’alternance entre temps au sein du service et postes en dehors est l’une des caractéristiques fortes de l’IGAS.
Pour en savoir plus : Quelle est la distinction entre le corps de l’IGAS et le service de l’IGAS ?

- Les recrutements dans le corps en début de carrière
Depuis l’origine, le corps de l’IGAS est ouvert aux élèves de l’ENA. Ils entrent directement à l’IGAS à la sortie de l’Ecole si leur rang de classement le leur permet. L’IGAS recrute ainsi chaque année trois ou quatre élèves à la sortie de l’ENA.
Fiche de poste inspecteur(rice) recruté(e) à la sortie de l’ENA

L’IGAS peut également recruter par concours des titulaires de doctorats dans des disciplines scientifiques utiles à ses travaux (sciences actuarielles et économiques, statistiques…). Le dispositif est en cours de finalisation.

- Le recrutement, dans le corps, de titulaires en cours de carrière ("tour fonctionnaire")
Chaque année, l’IGAS recrute des inspecteurs et inspecteurs généraux disposant d’une expérience utile à ses missions.
Les conditions de candidature sont fixées par le décret 211-931 du 1er aout 2011 : âge, ancienneté, corps d’appartenance, parcours professionnel, responsabilités occupées. Ces emplois sont accessibles aux fonctionnaires remplissant notamment les conditions suivantes :
Etre, soit :

  • fonctionnaire de catégorie A
  • magistrat de l’ordre judiciaire
  • médecin ou pharmacien hospitalier
  • directeur ou praticien-conseil des organismes de sécurité sociale Et justifier d’une expérience de :
  • Pour les emplois d’inspecteurs de 1ère classe : au moins 8 années de service public
    Fiche de poste Inspecteur (rice) recuté (e) au tour fonctionnaire
  • Pour l’emploi d’inspecteur général : au moins 20 années de service public, dont au moins deux années de fonctions de responsabilité supérieure dans le champ des politiques sociales. Pour les médecins et pharmaciens, la durée de services publics est ramenée à 12 années.
    Fiche de poste Inspecteur (rice) général recruté (e) au tour fonctionnaire

Deux emplois d’inspecteurs généraux sont en outre réservés aux directeurs d’administration centrale des ministères sociaux et sept aux directeurs des principaux établissements hospitaliers.
Fiche de poste Inspecteur (trice) général (e ) (voie hospitalière)

Un comité de sélection examine les candidatures et propose deux candidats pour chaque poste aux ministres en charge des affaires sociales. La nomination finale au sein du corps est faite par décret du Président de la République.
Télécharger le bilan 2016-2017 du Comité de sélection pour l’intégration des inspecteurs et inspecteurs généraux dans le corps de l’IGAS (‘tour fonctionnaire’)

- Les nominations par le gouvernement ("tour gouvernement")
Comme dans d’autres grands corps de l’Etat, le gouvernement peut directement nommer un inspecteur général, sans intervention du comité de sélection, après chaque nomination d’un inspecteur général dans le cadre du « tour fonctionnaire » ci-dessus. Cela représente en moyenne une nomination chaque année au sein de l’IGAS.
Pour comprendre le mécanisme des "tours"

Quelle carrière à l’IGAS ?

Dès leur arrivée, les inspecteurs sont affectés à des missions ; ces dernières, sauf exception, sont réalisées par des équipes de deux à quatre membres, elles durent en moyenne de trois à quatre mois et donnent lieu à la production d’un rapport remis au ministre commanditaire. Lors des missions, les inspecteurs sont sur un pied d’égalité et responsables de leurs conclusions.
Pour en savoir plus : comment se déroule une mission de l’IGAS ?

La formation des nouveaux arrivants se fait à la fois par le travail en commun, dans le cadre de la mission, avec des inspecteurs plus expérimentés, et par des possibilités d’accès à des formations.

Les jeunes inspecteurs sont recrutés à la sortie de l’ENA au grade d’inspecteur de 2ème classe. Ils doivent normalement rester quatre ans au sein de l’inspection. À l’issue de cette période, ils ont le choix entre poursuivre leur parcours à l’Inspection ou partir dans des postes opérationnels. Dans cette dernière hypothèse, le retour au sein de l’IGAS reste possible à n’importe quel moment de la carrière. Fin 2016, sur 187 membres du corps, 45 % sont en dehors du service.

Au bout de trois à quatre ans à la 2ème classe, les jeunes inspecteurs deviennent inspecteurs de 1ère classe. C’est également à ce grade que sont recrutés une partie des fonctionnaires intégrant l’IGAS par le « tour fonctionnaire » ; les autres le sont au grade d’inspecteur général. Pour ceux qui entrent à l’IGAS au grade d’inspecteur, il faut entre 11 et 14 ans pour devenir inspecteur général.

Comment rejoindre le service de l’IGAS ?

En dehors des membres du corps qui composent 77% des effectifs du service, l’IGAS recrute régulièrement, pour une durée limitée, des personnes exerçant des fonctions d’inspection (23% des effectifs en décembre 2016).

A l’issue de ce détachement, le plus souvent d’une durée de deux ans ou de cinq ans (maximum) suivant les cas, ces personnes poursuivent leur carrière professionnelle dans d’autres fonctions, hors du service de l’IGAS.
Pour en savoir plus : Quelle est la distinction entre le corps de l’IGAS et le service de l’IGAS ?

Quels recrutements ?

- Les inspecteurs généraux en service extraordinaire
L’IGAS, comme les deux autres inspections générales interministérielles (IGF et IGA), peut compter en son sein des inspecteurs généraux en service extraordinaire (IGSE) nommés pour une durée de 5 ans. A l’IGAS, ils sont au nombre de 10, dont des directeurs d’hôpitaux, médecins ou pharmaciens hospitaliers.
Ces emplois sont ouverts aux fonctionnaires de 55 ans au moins, ayant exercé des responsabilités importantes.
Le vivier des profils recherchés est très large : fonctionnaires issus de l’ENA ou de l’école Polytechnique, directeurs d’établissements hospitaliers ou de services de collectivités territoriales, médecins et pharmaciens hospitaliers, directeurs d’agences régionales de santé, officiers généraux… (cf détails des conditions dans le décret ci-dessous).
Cette possibilité est prévue par le décret n° 95-860 du 27 juillet 1995 instituant les fonctions d’inspecteur et d’inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des finances, à l’Inspection générale de l’administration et à l’Inspection générale des affaires sociales.
Fiche de poste Inspecteur (trice) général (e) en service extraordinaire

- Les inspecteurs en service extraordinaire
L’IGAS, comme les deux autres inspections générales interministérielles, peut compter en son sein jusqu’à 6 inspecteurs en service extraordinaire (ISE), nommés pour une durée de 5 ans non renouvelables.
Ces emplois sont ouverts à des profils très divers : fonctionnaires issus de l’ENA, ou de l’école Polytechnique, magistrats, enseignants-chercheurs, militaires ayant acquis le grade de colonel, agents de la fonction publique hospitalière ou de la fonction publique territoriale. … (cf détails des conditions dans le décret ci-dessous).
Cette possibilité est prévue par le décret n° 95-860 du 27 juillet 1995 instituant les fonctions d’inspecteur et d’inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des finances, à l’Inspection générale de l’administration et à l’Inspection générale des affaires sociales.

Un comité de sélection examine les candidatures aux postes d’inspecteurs et d’inspecteurs généraux en service extraordinaire. La procédure de sélection comprend une phase de présélection sur dossier. Les candidats présélectionnés sont ensuite auditionnés par les membres du comité. La liste de tous les candidats assortie de l’avis du comité est alors adressée aux ministres compétents, qui arrêtent la liste des personnes dont la nomination en qualité d’inspecteur général en service extraordinaire est proposée au Premier ministre ou la liste des personnes dont la nomination en qualité d’inspecteur en service extraordinaire est prononcée par leurs soins.
Télécharger le bilan 2016-2017 du Comité de sélection pour la nomination des inspecteurs et inspecteurs généraux en service extraordinaire à l’IGAS

- Les fonctionnaires d’un autre corps en activité dans le service de l’IGAS
Les membres des corps recrutés par la voie de l’ENA ou de Polytechnique, des corps de catégorie A de niveau comparable, les magistrats et les militaires ayant au moins le grade de colonel, peuvent être accueillis dans le service de l’IGAS en détachement, mise à disposition ou position normale d’activité.
Cette affectation à l’IGAS s’inscrit dans un parcours professionnel d’acquisition de compétences d’audit et d’évaluation et/ou de perfectionnement de la connaissance des administrations, opérateurs et autres institutions qui interviennent dans le champ social. Elle se fait pour une période de deux ans, éventuellement renouvelable dans la limite maximale de 5 ans.

-  Les stagiaires
Chaque année, l´IGAS accueille en stage, pour une durée de 4 à 6 mois, plusieurs étudiants de l´enseignement supérieur de niveau master 2 ou internat en médecine / pharmacie.
A partir de la participation effective à des missions avec les inspecteurs, les stages offrent une occasion de mettre en pratique les connaissances et compétences de ces étudiants. Ils permettent une initiation aux pratiques de l’évaluation, du contrôle, du conseil ou encore de l’audit, effectuées dans les organismes publics et privés chargés de mettre en œuvre les politiques sociales.

Quelle activité à l’IGAS ?

Dès leur arrivée, les fonctionnaires et stagiaires sont affectés à des missions ; ces dernières, sauf exception, sont réalisées par des équipes de deux à quatre membres, elles durent en moyenne de trois à quatre mois et donnent lieu à la production d’un rapport remis au ministre commanditaire. Lors des missions, les fonctionnaires sont sur un pied d’égalité et responsables de leurs conclusions.
Pour en savoir plus : comment se déroule une mission de l’IGAS ?

La formation des nouveaux arrivants se fait à la fois par le travail en commun, dans le cadre de la mission, avec des inspecteurs plus expérimentés, et par des possibilités d’accès à des formations.

Quels postes ouverts actuellement à l’IGAS ?

Un(e) inspecteur/inspectrice en service extraordinaire

Ce poste d’inspecteur/ inspectrice en service extraordinaire, réservé aux fonctionnaires membres du corps des pharmaciens inspecteurs de santé publique, est à pourvoir au titre de la catégorie 6° de l’article 3-3 du décret n° 95-860 du 27 juillet 1995 modifié instituant les fonctions d’inspecteur et d’inspecteur général en service extraordinaire à l’Inspection générale des affaires sociales, à l’Inspection générale des finances et à l’Inspection générale de l’administration.
Les inspecteurs/inspectrices en service extraordinaire sont nommé(e)s pour une durée de 5 ans non renouvelable.
Date limite de réception des candidatures : 22 février 2018 au soir
- Télécharger l’avis de recrutement (JO du 11 janvier 2018)
- Télécharger la fiche de poste ISE (réf. BIEP 2018-103483 – BIEAC 4449)
- En savoir plus sur les inspecteurs/inspectrices en service extraordinaire :
Comment rejoindre le service de l’IGAS ? ?

Des stagiaires

Chaque année, l´Inspection générale des affaires sociales (IGAS) accueille en stage, pour une durée de 4 à 6 mois, plusieurs étudiants de l’enseignement supérieur de niveau master 2 ou internat en médecine / pharmacie.
A partir de la participation effective à des missions avec les inspecteurs, les stages offrent une occasion de mettre en pratique les connaissances et compétences de ces étudiants. Ils permettent une initiation aux pratiques de l’évaluation, du contrôle, du conseil ou encore de l’audit, effectuées dans les organismes publics et privés chargés de mettre en œuvre les politiques sociales.

Calendrier recrutement des stagiaires :
31 octobre 2017 : clôture des candidatures pour le 1er semestre 2018
1er mars 2018 : ouverture de la campagne de recrutement pour le 2nd semestre 2018

Pour télécharger la fiche de poste

Bourse interministérielle des emplois publics

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.