Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Protection Sociale > 2014 > La situation sociale des vendeurs-colporteurs de presse et porteurs de (...)

La situation sociale des vendeurs-colporteurs de presse et porteurs de presse


A.Kiour (IGAS) - S.Clément-Cuzin et E.Hamelin (IGAC)

Par lettre de mission conjointe de la ministre de la culture et de la communication et de la ministre des affaires sociales et de la santé, l’Inspection générale des affaires culturelles (IGAC) et l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) ont été sollicitées pour une mission portant sur la situation sociale des vendeurs-colporteurs de presse (VCP) et porteurs de presse.
La mission devait « dresser un état des lieux actualisé de cette profession et des personnes qui l’exercent », « identifier les bonnes pratiques des éditeurs à l’égard des VCP et des porteurs salariés » et « déterminer, le cas échéant les pistes d’amélioration de leurs statuts ».

Consulter le rapport

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.