Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Santé > 2015 > Restructuration de la filière visuelle

Restructuration de la filière visuelle


Dr. D.Voynet (IGAS)

La filière de santé visuelle est confrontée à d’importants problèmes structurels, liés à la baisse du nombre d’ophtalmologistes, à l’accroissement et au vieillissement de la population, à l’augmentation de la prévalence de certaines pathologies chroniques (cataracte, rétinopathie diabétique, glaucome, DMLA) et à la transformation en profondeur d’une spécialité médico-chirurgicale où les actes techniques ont pris une place prépondérante.
Elle se caractérise par d’importantes difficultés d’accès (délais d’attente, fréquence et importance des dépassements d’honoraires), par l’importance des besoins mal ou non couverts (prise en charge des urgences, dépistage des pathologies chez l’enfant, suivi des pathologies chroniques) et par une coordination mal structurée entre les différents professionnels qui la composent.
Par lettre en date du 22 décembre 2014, la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes a demandé à l’Inspection générale des affaires sociales de diligenter une mission chargée de finaliser, en lien avec les administrations concernées, un plan d’actions pour la filière visuelle.

Lire le résumé

Lire le rapport

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.