Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Travail, form. pro. > 2015 > Les besoins de formation non satisfaits au regard des besoins de l’économie - (...)

Les besoins de formation non satisfaits au regard des besoins de l’économie - La problématique des formations émergentes ou rares (plan d’action)


A. Rouzier-Deroubaix et C.Ville – avec la participation d’A. Raynal (stagiaire)

L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a été chargée , par le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social , de conduire une mission dans le champ de la formation continue des jeunes et des demandeurs d’emploi, visant à présenter :
- une première liste de qualifications émergentes ou rares, mais stratégiques, qui pourrait être présentée au Conseil national, de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (CNEFOP) pour que soient envisagées les voies et moyens de la mise en place de formations à brève échéance ;
- un plan d’action permettant de mettre en place les procédures d’identification des besoins et de mise en œuvre juridique et financière partagées par tous les acteurs concernés afin de sécuriser la satisfaction de ces besoins rares ou émergents.

Consulter le tome 1

Consulter le tome 2

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.