Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Santé > 2008 > Coût du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation (...)

Coût du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine


LORRANG Fernand , PERICO Bernard , BOURGEOIS Pierre , VERREL Jean-Louis , FRANCE. Conseil général de l’environnement et du développement durable ; FRANCE. Inspection générale de l’administration ; FRANCE. Inspection générale des affaires sociales

Depuis 2004, de nouvelles modalités de contrôle sanitaire de la qualité de l’eau sont entrées en vigueur à la suite de la transposition dans le code de la santé publique de la directive européenne 98/83/CE. Ce renforcement du contrôle sanitaire suscite des réactions de la part de certains élus de petites collectivités dans la mesure où le coût des prélèvements et analyses est à supporter par toute personne publique ou privée responsable d’une production ou d’une distribution d’eau au public (PRPDE). Le présent rapport, après un rappel du dispositif réglementaire, répond aux interrogations relatives aux coûts engendrés par la réglementation et aux questions annexes afférentes aux examens, puis, dans un dernier point, traite du problème des contrôles additionnels sur les masses d’eau de surface utilisées pour le captage d’eau destinée à la consommation humaine.

(Bibliothèque des rapports publics - Documentation française)

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.