Appui à des personnalités


L’IGAS peut être sollicitée par les ministres en appui à des personnalités qualifiées, chargées de mission par le gouvernement. L’inspecteur/trice de l’IGAS désigné(e) apporte ainsi à la personnalité son expertise ou sa capacité de coordination et de synthèse dans les travaux réalisés. Le rapport final est signé par la personnalité qualifiée (il ne s’agit donc pas d’un rapport de l’IGAS).

Voici les travaux récents ayant ainsi bénéficié du concours d’un membre de l’IGAS :

Personnes handicapées : « Sécuriser les parcours, cultiver les compétences, préserver nos aidants », rapport de Dominique GILLOT, présidente du Conseil national consultatif des personnes handicapées
Remis le 19 juin 2018 à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, à la ministre du travail, Muriel Pénicaud, et à la secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel
- Lire le rapport

"Assurer le premier accès aux soins – Organiser les soins non programmés dans les territoires, rapport de Thomas MESNIER, député de Charente
Remis le 22 mai 2018 à la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn
- Lire le rapport

"Vivre ensemble, vivre en grand – Pour une réconciliation nationale", rapport de Jean-Louis BORLOO
Remis le 26 avril 2018 au Premier ministre, Edouard Philippe
- Lire le rapport

"L’entreprise, objet d’intérêt collectif", rapport de Nicole NOTAT et Jean-Dominique SENARD
Remis le 9 mars 2018, aux ministres : de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire ; de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot ; du travail, Muriel Pénicaud ; de la Justice, Nicole Belloubet.
- Lire le rapport

"Mise en œuvre du service sanitaire pour les étudiants en santé", rapport du Pr Loïc VAILLANT
Remis le 26 février 2018 à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et à la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal.
- Lire le rapport

"72 propositions pour une politique ambitieuse d’intégration des étrangers arrivant en France, rapport d’Aurélien TACHE, parlementaire en mission auprès du ministère de l’Intérieur
Remis le 19 février 2018, au ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb
- Lire le rapport

"Accompagner la dynamique du dialogue social par la formation et la reconnaissance de ses acteurs et par la valorisation des meilleures pratiques", rapport de Jean-Dominique SIMONPOLI et Gilles GATEAU
Remis le 16 février 2018 à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.
- Lire le rapport

"Rapport pour le développement de l’apprentissage – Synthèse de la concertation", par Sylvie BRUNET, présidente de la concertation
Publié à l’issue de la séance plénière finale de la concertation sur l’apprentissage le 30 janvier 2018.
- Lire le rapport

"Erasmus Pro : lever les freins à la mobilité des apprentis en Europe", rapport de Jean ARTHUIS, député européen
Remis le 19 janvier 2018 à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.
- Lire le rapport

"Donnons-nous les moyens de l’inclusion", rapport de Jean-Marc BORELLO
Remis le 16 janvier 2018 à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.
- Lire le rapport

Et dans les années précédentes :

Rapport Sirugue : Repenser les minima sociaux (2016)
- Lire le rapport

Rapport Laurent sur Le temps de travail dans la fonction publique (2016)
- Lire le rapport

Rapport Hurel sur la politique vaccinale (2016)
- Lire le rapport

Rapport Terrasse sur l’économie collaborative (2016)
- Lire le rapport

Rapport Mettling : Transformation numérique et vie au travail (2015)
- Lire le rapport

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.