Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Cohésion Sociale > 2018 > État des lieux et perspectives d’évolution du groupement d’intérêt public « (...)

État des lieux et perspectives d’évolution du groupement d’intérêt public « Enfance en danger » (Giped)


S.Fillion, J-R.Jourdan et T.Leconte (IGAS)

Le groupement d’intérêt public ‘Enfance en danger’ (Giped) rassemble les parties prenantes de la protection de l’enfance (État, départements et associations) et, grâce aux financements à parts égales de l’État et des départements, assure deux fonctions : il porte le service national d’accueil téléphonique pour l’enfance en danger (n° vert 119) et abrite l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE).

L’IGAS a cherché à évaluer le fonctionnement, l’organisation et l’activité de cet organisme dans la perspective de l’élaboration de son plan stratégique.
Il ressort de cette mission que le n° vert 119 est un instrument indispensable mais que la qualité de service de cette plateforme d’écoute doit et peut être améliorée.
Par ailleurs, la mission recommande que la production de données statistiques sur la protection de l’enfance soit réorganisée et que l’ONPE se positionne davantage comme centre de ressources et animateur de la recherche, fort d’une gouvernance partenariale, qui peut encore être renforcée.
Ces orientations stratégiques s’inscrivent dans le cadre plus large des réflexions sur le pilotage de la politique de protection de l’enfance.

- Le résumé

- Le rapport

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.