Accueil du site > RAPPORTS PUBLICS > Cohésion Sociale > 2009 > Développer la fluidité des parcours de l’hébergement au logement

Développer la fluidité des parcours de l’hébergement au logement


ROUGIER Isabelle, FRANCE. Inspection générale des affaires sociales

En dépit des efforts accomplis pour développer les capacités d’hébergement en faveur des personnes sans domicile, la situation actuelle se caractérise par une saturation de l’offre de logements qui ne permet pas de répondre pleinement aux besoins. C’est sur la base de ce constat que l’IGAS a été chargée d’une mission d’inspection visant à mieux analyser les freins à l’accès au logement de ces publics et cerner davantage les besoins, compte tenu notamment de la mise en place du droit au logement opposable (DALO). Le rapport analyse la situation des personnes hébergées et leur capacité à accéder à un logement autonome. Il estime nécessaire de mettre en oeuvre un suivi des trajectoires des sortants d’hébergement qui accèdent au logement et d’assurer un accompagnement social (dispositifs insuffisamment adaptés, proposition de prise en charge des personnes en souffrance psychique). Il souhaite que l’offre de logement social prenne mieux en compte les besoins des personnes hébergées (coût et typologie du logement, accès au logement privé, développement d’une offre de transition vers le logement autonome). Il déplore enfin que le processus d’attribution ne garantisse pas une priorité d’accès au logement social pour les publics hébergés. En fin de rapport, un tableau recense les 41 propositions émises au fil du rapport.

(Bibliothèque des rapports publics - Documentation française)

 
Informations pratiques

Recherche sur le site










Avertissement

Certains acteurs du champ sanitaire sont actuellement sollicités au téléphone par des personnes se présentant comme des membres de l'IGAS, ou mandatées par ce service, pour obtenir des informations sur leurs activités et leur clientèle.

L'IGAS invite les personnes sollicitées à ne communiquer aucune information dans ces circonstances. Elles doivent savoir que les inspecteurs de l'IGAS ne procèdent pas à des investigations inopinées par téléphone et qu'ils ne s'adressent jamais de manière anonyme aux organismes qu'ils contrôlent ou auprès desquels ils recueillent des informations.